Image Le prix moyen d'une assurance habitation pour un loft

Le prix moyen d'une assurance habitation pour un loft

Le prix moyen d'une assurance habitation pour un loft

Les habitations atypiques séduisent de plus en plus de français. Toutefois, au même titre que les logements ordinaires, ils nécessitent la couverture d'une assurance. À quelle prime devrait-on s'attendre lorsqu'on est propriétaire occupant d'un loft ? Et comment bien assurer ces résidences ?

Comment bien assurer un loft ?

Classés parmi les logements atypiques, les lofts sont régis par des règles d'assurance spécifiques. Pour bien les assurer, il faut suivre quelques étapes :

  • Étape 1 : spécifier la nature du logement : logement commercial aménagé, hangar transformé, etc.
  • Étape 2 : choisir une formule. Sans doute, votre assureur va vous proposer une formule multirisque habitation classique ; mais à vous d'exiger le niveau de couverture adéquat. Si votre assureur ne possède pas la case « loft » dans son logiciel, il adaptera son offre.

D'une manière générale, les lofts sont assurés par mètre carré, mais certains assureurs peuvent aussi considérer le nombre de pièces. Les mobiliers au sein d'un loft sont automatiquement couverts par la même formule. Retenez, quand l'assureur vous propose des plafonds au choix : prenez toujours le plafond le plus élevé.

  • Étape 3 : définir les options : vous avez la possibilité d'opter pour des extensions pour renforcer la couverture de votre formule. Pensez par exemple à l'option sécurité, pour prévenir les intrusions ; ou à la garantie incendie et problèmes électriques.

Assurer des logements atypiques

Vous avez choisi de larguer les amarres et vivre sur une péniche ou dans une caravane ? Vous devez vous plier à certaines démarches. Pour habiter une péniche, vous devez la faire immatriculer et expertiser. Cette expertise permet, entre autres, de déterminer la valeur à couvrir auprès de l'assureur. Il vous faut également souscrire une assurance fluviale, qui comporte souvent les mêmes couvertures qu'une assurance habitation terrestre. Toutefois, avec tous les risques qu'ils présentent, les bateaux peuvent être très chers à assurer.

Les règles sont autrement pour les caravanes et les mobile homes. La législation française soumet les propriétaires d'habitations mobiles à une législation pointilleuse (interdiction de parking, d'occupation, etc.). Concernant l'assurance, si votre logement mobile pèse plus de 750 kg, une déclaration et une immatriculation à l'assurance s'imposent. Sur le volet assurances habitation, les tarifs varient selon que le logement soit hors ou en circulation, s'il stationne sur un terrain privé ou public la majeure partie de l'année, etc.

Prix moyen d'une assurance loft

Si la moyenne française d'une assurance habitation traditionnelle tourne autour 250 €, celle d'un loft peut atteindre les 500 €. En général, la prime pour une habitation insolite varie selon la nature du bien, le risque qu'il présente et la valeur des objets à l'intérieur.

Les habitations résultant de la transformation des locaux professionnels (ateliers, bureaux, usines, garages, granges…) sont les plus faciles à assurer. La plupart du temps, il suffit d'un contrat MRH pour bien les couvrir. Toutefois, en raison de leur identité exceptionnelle, ces habitations peuvent accroître les risques et porter la prime à 600 €/an.

Les logements sans fondations fixes : les péniches, les caravanes, les roulottes, etc. peuvent coûter encore plus cher en assurance. Avec tous les risques qu'ils présentent, leur prime annuelle descend rarement au-dessous des 500 €.

Nos articles